Rheomuco, pour mieux comprendre les BPCO et valider les traitements en développement

Rheomuco a pour vocation de quantifier et objectiver la viscoélasticité des sécrétions broncho-pulmonaires pour acquérir des connaissances nouvelles sur la BPCO, comprendre certains mécanismes de cette pathologie, ou encore identifier et valider de nouvelles thérapies.

La BPCO, Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive, est une maladie chronique inflammatoire touchant les poumons.

Elle se caractérise par une diminution du souffle liée notamment à l’épaississement des bronches et des bronchioles par atrophie des muscles lisses et à leur sécrétion plus importante de mucus.

 

Rheomuco, instrument dédié à la mesure de la viscoélasticité de ce mucus, a fait l’objet d’une première étude clinique « Assessment of Rheological Parameters of Human Sputum [Rheomuco, NCT02682290] au CHU de Grenoble-Alpes. Les premiers résultats ont été présentés en 2017 lors du congrès international de l’European Respiratory Society.
L’étude a permis de discriminer les malades atteints de BPCO des volontaires sains et des asthmatiques, et de mesurer l’impact d’un traitement sur la viscoélasticité du mucus pulmonaire.

Un dispositif médical de diagnostic in vitro (DMDIV) est à l’étude pour le diagnostic précoce et le suivi des malades atteints de BPCO.

 

id Praesent ultricies mi, felis risus amet, libero in Lorem