Rheomuco : comprendre et traiter les troubles liés à la viscoélasticité des sécrétions broncho-pulmonaires en toute simplicité

La BPCO, la mucoviscidose, l’asthme et d’autres maladies respiratoires chroniques impliquent une modification de la viscosité et de l’élasticité du mucus des voies aériennes, lié à sa composition et sa structure.

Ces pathologies pourraient être mieux comprises et soignées grâce à une analyse physique, et en particulier une évaluation des propriétés viscoélastiques de ces sécrétions broncho-pulmonaires.

Aujourd’hui l’encombrement bronchique est mesuré de manière indirecte :

  • en clinique, avec le contrôle de la fonction respiratoire par spirométrie,
  • en recherche avec des techniques comme l’indice de clairance pulmonaire, la clairance mucociliaire et la spectrométrie de masse.

Depuis les années 60, la rhéologie permet d’étudier la physique du mucus à l’aide d’instruments appelés rhéomètres.

L’usage des rhéomètres classiques est complexe et réservé aux experts en rhéologie. Malgré son potentiel, l’approche ne s’impose pas pour adresser la compréhension et le traitement de la fluidité des sécrétions broncho-pulmonaires.

Rheomuco est spécifiquement conçu pour faciliter l’analyse des propriétés physiques du mucus depuis la recherche en laboratoire jusqu’aux essais cliniques.

Rheomuco est spécifiquement conçu pour faciliter l’analyse des propriétés physiques du mucus, depuis la recherche en laboratoire jusqu’aux essais cliniques.

Rheonova propose un équipement de précision et simple d’utilisation pour :

  • explorer les mécanismes physiopathologiques pulmonaires,
  • identifier et valider de nouvelles thérapies, molécules ou dispositifs, notamment des mucolytiques (fluidifiants).

Les mucus analysés sont issus de donneurs ou proviennent de cultures cellulaires in vitro.

nunc diam sem, massa Donec Aliquam libero adipiscing